Armand LOIODICE DE MONTIS (EDHEC BBA ONLINE 2021), fondateur de BEYOND MEDIA

Written on 29 octobre 2020.


BEYOND est une agence de publicité sur les réseaux sociaux. Depuis 2012, l'agence a construit et fédéré une communauté de près de 20 millions d'abonnés en France. Expert dans la construction d'audiences digitales, BEYOND propulse ses clients sur les médias sociaux sur de nombreuses thématiques (humour, voyage, sport, mode, ...). Rencontre avec son fondateur, Armand LOIODICE DE MONTIS.

Comment l’Incubateur EDHEC Entrepreneurs t’a soutenu ?

J’avais 16 ans à mon entrée à l’EDHEC, et portais déjà le projet qui allait devenir BEYOND MEDIA.
Ma rencontre avec Sylvain Pages (référent pour l’Incubateur EDHEC Entrepreneurs sur le Campus EDHEC Nice) m’a permis d’avoir davantage confiance en mon projet, il m’a fait comprendre que cela pouvait devenir une « vraie » entreprise. Je me suis senti soutenu et écouté.
Sylvain n’a porté aucun jugement sur mon âge. Il m’a tout simplement considéré comme un entrepreneur. Cela a été important pour moi, car peu de personnes me prenaient au sérieux à 16 ans.

Dès ma première année à l’EDHEC (BBA 1A), j’ai bénéficié des bureaux au sein de l’espace de coworking de l’Incubateur EDHEC Entrepreneurs (basé sur le Campus EDHEC Nice). Cela a été une véritable aide pour BEYOND. Je pouvais partager mon temps entre mes cours et mon entreprise sans perdre de temps dans les transports. C’était une période très dense pour moi, je commençais mes journées à 8h00 et terminais à 22h00.

Avoir des bureaux, c’est aussi s’offrir un cadre de travail privilégié. Un cadre favorable à la concentration mais aussi aux échanges avec son équipe. Un espace où la discipline professionnelle s’applique naturellement.

En 2ème année, mon activité professionnelle était en très forte accélération, en parallèle, je suis parti en échange académique à Londres au 2ème semestre.
J’ai recruté une petite équipe qui travaillait au sein des bureaux de l’Incubateur. J’assurais le management à distance depuis Londres. C’était extrêmement dense et intense d’investi à la fois sur la partie académique et le développement de l’entreprise à distance. J’ai dû faire face à beaucoup de difficultés et de challenges, mais « j’ai tout donné » et cela a porté ses fruits : nous avons fait 1 000 000 d’euros de chiffre d’affaires, c’est-à-dire, 4 fois plus que l’année précédente.

En suivant les conseils d’autres élèves entrepreneurs, j’ai rejoint le programme BBA Online en 3ème année. Cela répondait parfaitement à mes problématiques. Je pouvais désormais me rendre disponible pour mes rendez-vous clients ou des urgences professionnelles.

L’ensemble des conditions étaient réunies pour que je puisse me consacrer à mon activité au maximum tout en continuant de suivre l’enseignement de l’EDHEC.
Mon expérience accumulée et cette nouvelle organisation ont été bénéfiques pour BEYOND. En effet, fin 2020, nous atteindrons 2 Millions d’euros de chiffre d’affaire grâce à des clients prestigieux comme Carrefour, L’occitane, Asus, Dove, Diesel, Colgate, M6, Adidas, Danone, EDF, Yves Rocher, Cultura, etc…

Depuis, nous avons acheté nos propres bureaux sur la Promenade des Anglais à Nice.

Peux-tu nous parler de ta formation EDHEC Online ?

La formation BBA EDHEC Online correspond exactement à mes attentes aussi bien du point de vue du contenu que l’organisation proposée. Les cours sont étendus sur l’année et disponibles de manière asynchrone, j’ai donc une grande liberté d’organisation.

Je suis également convaincu que mon diplôme donnera une plus grande valeur à l’entreprise. Les investisseurs portent toujours (ou presque) une grande attention aux profils des dirigeants des entreprises dans lesquelles ils souhaitent investir. Si un jour, je décide de vendre BEYOND, le diplôme d’une école comme l’EDHEC donnera plus de poids et de valeur à l’entreprise et me permettra ainsi de faire une plus belle transaction.

Qu’est-ce qui te plaît dans l’entrepreneuriat ?

Pour ma part, entreprendre est un moyen de communiquer. L’ADN de BEYOND est constitué de ma vision du monde et de mes valeurs.

Plus l’entreprise grandit, plus son impact sera important.

Par ailleurs, je veux que la réussite de BEYOND inspire et donne envie d’entreprendre : créer de la valeur peu importe son âge, son sexe, ou quoi que ce soit d’autre. Je veux que cela soit une preuve qu’il est possible de créer de grandes choses à partir de rien lorsqu’on s’en donne les moyens.

Quel conseil pourrais-tu donner à des étudiants qui ont une idée de création d’entreprise ?

Le plus important lorsque l’on a une idée de création d’entreprise, c’est de tester son idée pour voir si elle répond VRAIMENT à un besoin sur le marché. Même avec des moyens limités, il est possible de tester si cette idée est viable. Je recommande de ne pas passer des semaines sur des points qui n’ont pas de sens au début.

Pour vous lancer, vous n’avez pas besoin d’avoir des mentions légales rédigées par un avocat, d’avoir un logo créé par les meilleures agences de communication, ou encore de protéger votre nom à l’INPI. Je pense qu’il est important de se focaliser sur l’essentiel : le business.

Le reste viendra ensuite.

 

Découvrez également l’article « Armand LOIODICE DE MONTIS : 1.000.000€ De Chiffre D’Affaires À 18 ans Sur Les Réseaux Sociaux »

Plus d’infos :

Armand LOIODICE DE MONTIS

www.beyond.media

www.instagram.com/beyondgroupe/