Newsletter Parents BBA EDHEC Mai 2018

 

 

EDITO

Chers Parents,

Un des éléments structurant pour l’étudiant est son expérience : comment faire pour optimiser toutes ces opportunités afin qu'il tire un maximum de profit éducatif et personnel de son passage à l’école ?  Nous avons à cœur de toujours mettre au centre de l’EDHEC et de ses multiples programmes, l’étudiant. Une évidence qu’il faut sans cesse se rappeler pour construire des parcours cohérents et inspirants. A l’EDHEC International BBA, nous pensons tout d’abord l’expérience étudiante en termes de services. Les services pédagogiques, carrières, internationaux, le réseau alumni offrent un accompagnement personnalisé tout au long du cursus. Je vous propose dans cette nouvelle édition de votre newsletter un tour d’horizon des multiples expériences que nous proposons.

Alessia Di Domenico

Directrice des programmes Bachelor

Vos contacts Programme

Bernard Curzi

Directeur du Business Management Track et du BBA EDHEC Online, 

Campus de Nice

Marie-José Rinaldi-Larribe

Directrice du  Global BusinessTrack   

Campus de Lille et Nice

Jean-Christophe Meyfredi

Directeur du Business  Management Track, 

Campus de Lille

Rayonnement de l’EDHEC Business School

EDHEC STARTUP SHOW célèbre l’entrepreneuriat avec plus de 600 personnes à Station F

Au cœur du plus grand campus de start-up au monde, l’entrepreneuriat fut à l’honneur ce mercredi 28 Mars soir à Paris. Coup de projecteur sur cet évènement de grande envergure organisé par l’EDHEC Business School.

Fondée par des entrepreneurs, l’EDHEC Business School a toujours soutenu la dynamique entrepreneuriale de ses étudiants. Cela se traduit par des programmes spécifiques dans tous ses cursus, par son incubateur et bien sûr par son soutien actif au développement de start-ups à fort potentiel.

Presque un an après son inauguration officielle en présence du Président de la République Monsieur Emmanuel Macron, le plus grand campus de start-up au monde a accueilli plus de 600 personnes venues pour l’EDHEC Startup Show, l’évènement de l’année autour de l’entrepreneuriat. La soirée a été inaugurée par le Directeur Général de l’EDHEC, Emmanuel Métais : « Fondée par des entrepreneurs, l’EDHEC Business School démultiplie l’engagement entrepreneurial de ses étudiants. Il était donc normal pour l’EDHEC d’intégrer Station F, qui marque une nouvelle concrétisation de notre mission, nous voulons que nos étudiants profitent de cet écosystème exceptionnel. Le tout avec le soutien de nos diplômés mécènes, merci !» Emmanuel Métais a déclaré.

"Devenir entrepreneur est une véritable aventure, tant sur le plan humain que professionnel ; c’est pourquoi nous accompagnons nos étudiants dans la réalisation de leurs ambitions". Emmanuel Métais, Directeur Général de l'EDHEC Business School. Au programme : des séquences inédites, des pitchs d’entrepreneurs (Canard Street, Yuka ou SmartEar : 5 minutes pour persuader le public de leur succès !) et des interventions avec des personnalités réputées comme Monsieur Philippe Léopold Metzger, EDHEC 1977 et Président Directeur Général de Piaget. « A l’EDHEC, en tant qu’institution réputée dans l’éducation des nouvelles générations, comme ailleurs, le rôle du mécénat est vital. Son impact incontestable dans l’éducation et les initiatives intra et entrepreneuriales doit être soutenu», Philippe Léopold METZGER, EDHEC 1977.

Une table ronde sur le thème « L’entrepreneuriat, les clés de la réussite » a pris la suite. Animée par Sacha EL BAZ, EDHEC Alumni 2017 (à la direction stratégie de Facebook Dublin à partir de juin 2018) cette table ronde a compté avec la participation de Béatrice DE MONTILLE, EDHEC 1999 et fondatrice de Merci Maman et Hugo Sallé DE CHOU, EDHEC 2014 et Co-fondateur de Pumpkin. Béatrice a lancé son activité à l’international, et Pumpkin font régulièrement la une dans le monde de la fintech.

 

 

"Lorsque j'ai décidé de me lancer, j'avais des doutes, mais je savais qu'avec ma formation à l'EDHEC, j'avais les bases pour démarrer " Béatrice de Montille, EDHEC 1999.

"Je souhaite à tous les étudiants présents ici d'entreprendre, car c'est une aventure humaine incroyable ", Sébastien Llorca, EDHEC BBA 2016. La soirée s’est poursuivie par un cocktail dinatoire de networking. Entrepreneurs, partenaires, étudiants, professeurs et collaborateurs de l’EDHEC ont pu échanger et profiter de l’ambiance jusque tard.  

A propos de l’EDHEC et Station F

Station F, dont la mission est de faire émerger une nouvelle génération d’entrepreneurs européens issus de tous les horizons, est un projet fondé par Xavier Niel cherchant à accompagner 1.000 jeunes promesses entrepreneuriales venues du monde entier, dont une quarantaine par semestre de l’EDHEC. Cet espace de travail est dédié aux lauréats de l’incubateur de l’EDHEC en phase d’accélération et/ou de levée de fonds et aux entrepreneurs issus du programme MSc Entrepreneurship & Innovation de l’EDHEC. Cet hébergement au cœur de Station F est un complément parfait aux implantations à Lille et à Nice et lui permet de bénéficier d’un écosystème optimal et unique en Europe. Ainsi, l’incubateur de l’EDHEC est passé à 150 places entre Lille, Nice et Paris. Ce projet stratégique a été principalement porté par un groupe de diplômés donateurs, mobilisés pour faciliter l’accès à cet écosystème très privilégié aux entrepreneurs EDHEC.

M. Edouard Philippe, Premier ministre, à l’EDHEC, pour une conférence exceptionnelle

 

C'est devant plus de 1300 étudiants de l'EDHEC que le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé la réforme du dispositif de soutien à l'exportation, le 23 février 2018 dans l’Auditorium de l’EDHEC à Lille. La présentation a porté sur l'accompagnement et le financement à l'export ainsi que la formation, en particulier l'apprentissage de l'anglais.

Emmanuel Métais, Directeur Général de l’EDHEC, a souhaité la bienvenue à un auditorium rempli d’étudiants et de personnalités : « Je suis extrêmement heureux de vous accueillir tous sur notre campus aujourd’hui. L’EDHEC, depuis 1906, a toujours eu une conviction : l’éducation et la recherche constituent un puissant levier pour l’internationalisation du commerce et des entreprises. Je suis ainsi persuadé que les annonces du Premier Ministre auront un impact positif sur l’économie française et internationale ».

« Nous sommes très heureux d’être partenaires de Business France pour cet événement, et très honorés que le Premier Ministre ait choisi notre école, résolument internationale, pour venir y présenter la stratégie du gouvernement en matière de commerce extérieur » témoigne Bruno de Pampelonne, Président de l’EDHEC, depuis Singapour.

La culture de l’export : formation, jeunes et international

La conférence du M. le Premier Ministre fut précédée d’une table ronde sur les enjeux des formations internationales pour préparer les managers de demain, sous le titre « La culture de l’export : formation, jeunes et international ».

Deux de nos étudiants EDHEC, Hervé Kacou et Aurore Saurel, ont témoigné de leur expérience dans le cadre de la présentation du dispositif V.I.E. « Le V.I.E. est une opportunité unique pour lancer sa carrière à l’international » partage Hervé. « Pour moi, cette expérience a été essentielle dans mon parcours puisque cela s’est transformé en CDI ». « La persévérance, le réseau de l’EDHEC et le bon travail sont les clés du succès pour trouver son V.I.E. » témoigne Aurore. Le V.I.E. constitue avant tout une expérience différenciatrice dans un marché du travail hyper compétitif, tout en permettant de s’enrichir d’une nouvelle culture professionnelle, de sortir de sa zone de confort et valide un choix de carrière avant de s’engager sur le long terme. Alix Pollet-Dalle, diplômée EDHEC 2014 (Executive MBA) et PDG Saneco, a participé à la deuxième table ronde qui avait comme sujet « les outils de l’export : accompagnement et financements » pour partager les bonnes pratiques d’une PME qui se lance à l’international.

A cette occasion, l’EDHEC NewGen Talent Centre a dévoilé le lancement de la première enquête V.I.E. en collaboration avec Business France. Centre d’expertise sur les aspirations professionnelles, les comportements et les compétences des nouvelles générations de talents, l’EDHEC NewGen Talent Centre vise à travers cette enquête à mieux connaître la population des V.I.E en poste et des « jeunes anciens V.I.E», avec un focus sur les processus de recrutement et d’intégration, les compétences développées et les choix post V.I.E.

La conférence s’est poursuivie avec la signature du premier « French Pass Export » avec l’entreprise Piriou, dans le cadre du projet gouvernemental « PACTE » qui a notamment pour objectif de stimuler l’export français.

Le Premier Ministre Edouard Philippe, introduit par le Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, a ensuite annoncé des mesures (des « transformations profondes, attendues et concomitantes ») pour relancer les exportations françaises, en favorisant notamment l'apprentissage de l'anglais et en instaurant des points de convergence uniques « Nous allons investir massivement dans les compétences des Français : mieux nous sommes formés, plus nous sommes forts » dit le Premier Ministre.

Pour clôturer ce prestigieux évènement, Emmanuel Métais, Directeur Général de l’EDHEC, a remis au Premier Ministre la sculpture « L’homme en marche », symbole de l’EDHEC.

FOCUS

La campagne de Pub BBA EDHEC

 L’EDHEC a mis en place une campagne de publicité avec pour objectif de donner vie à Make an impact et faire de cette campagne un levier de rayonnement pour l’EDHEC. A travers une prise de parole forte, l’EDHEC affirme sa posture et son excellence pour renforcer son influence sur le monde du business en général. 2 étudiants du BBA EDHEC ont été sélectionnés pour promouvoir leur programme et être mis en scène. 

 

 

Une association unique pour un réseau exceptionnel par Antoine KERRINCKX, EDHEC BBA 1995, Directeur Général ATOS Belgique, Co/ Président de EDHEC ALUMNI 

Nous venons de vivre un moment historique dans la vie de l’école et du réseau Edhec, la création d’une association d’Alumni unique visant à animer, supporter et fédérer l’ensemble de la communauté des diplômés et des étudiants de L’EDHEC sans distinction de programme d'origine. Après douze années d'engagement auprès du réseau des BBA dont bientôt sept en tant que président, c'est sans aucun doute le moment le plus fort que j'y ai vécu et certainement un des plus grands aboutissements pour le BBA Edhec depuis son changement de nom.

Nous avions cette année passé la barre des 10000 membres EDHEC BBA Alumni, ce sont désormais 40000 EDHEC Alumni qui constituent ce réseau exceptionnel.

Encore plus, partout où nos diplômés et étudiants iront il y aura, un club un ambassadeur, une communauté EDHEC pour les accueillir, les aider, les soutenir et leur permettre de s'épanouir et d’avancer dans leurs projets de vies.

Après avoir vécu cette expérience unique pendant quatre années, quatre années à poursuivre le même objectif, tous ensemble, celui d'être diplômé du BBA Edhec, ce lien bien réel qui lie nos membres fait de ce réseau transgénérationnel, riche de tant d’expériences prestigieuses, originales, parfois surprenantes, un formidable actif pour accomplir ses rêves et avoir un impact sur le monde.

PEDAGOGIE

Félicitations aux étudiants en Dean's List

La dean’s list est une reconnaissance de l’excellence du niveau académique des étudiants. Elle est remise aux meilleurs étudiants de l’EDHEC International BBA de Lille et Nice. Pour cela, la moyenne générale doit être supérieure ou égale à 14/20 chaque année du cursus, aucun rattrapage. Les périodes externes (stages et échange académique) doivent être validées et le score TOEIC supérieur à 815 à la première session.

Félicitations à eux pour leur très bon travail !

OMAR ALEM
SÉBASTIEN BARBIERI
GUILLAUME BAROIN
VALENTIN BARON
MARTIN BAURE
JULIEN BAUTISTA
YANIS BELGAID
LAETICIA BENADDI
MELISSA BENAISSA
VALENTIN CECIL
LENA CERRADA
CHLOÉ CHASSAGNETTE
JULIE DENTREUIL
MARTIN DUGARD
LEART DURAKU
MAXIME FOURMONT
EDOUARD GUILLEZ
NICOLAS GUYENET
XAVIER HAVRILECK
HUGO INZIRILLO
GEM KUA
ELSA LE BER
ALEXIS LEGER
ARIANNA MAINO
AFONSO MARTINHO RIBEIRO
ANOUK MONTEIL
MAXIME MOUJEARD
MICHAËL PAKIN
JULIA PASINA
ALICIA PELLITTERI
GABRIELLE PIERRET
LÉA SAVIJA
VIVIEN SAYVE
MELANIE SCHMITT
CAMILLE TATIN
MANON TISSU
ALIX TONINE-DI-MEGLIO
MANON WALOCZCZYK
 
Le Chocolat des français, exemple d’une pédagogie différenciée par Sabine Ruaud

Dans le cadre de leur Creative Bachelor Project, les étudiants du BBA, qui ont suivi en quatrième année l’Horizon Marketing Retail & Distribution Management (parcours classique) et l’Horizon Retail Management & E-business (en apprentissage), ont travaillé pendant plusieurs mois en étroite collaboration avec une start-up parisienne « Le Chocolat des Français ». Le concept ambitieux de cette jeune pousse, créée en 2014, est de concilier le Bon, le Beau et le “Made in France” ou, en d’autres termes, de mettre en avant le savoir‑faire chocolatier français tout en laissant s’exprimer des créatifs sur les emballages afin d’amuser les gens avec des packagings qui flattent la rétine et invitent à la gourmandise.

Si, en mai 2017, l’entreprise affiche fièrement un chiffre d’affaires d’environ 2 millions d’euros, en progression de 150%, et plus de 500 000 tablettes de chocolat vendues, en ligne ou via les 400 points de vente premium répartis dans 12 pays sur 5 continents, son objectif est de devenir une marque référente dans l’hexagone et à l'international. Pour ce faire, les 2 co-créateurs souhaitent ouvrir une boutique en propre, un flagship, à Paris. Mais quelle offre expérientielle développer ? Et comment orchestrer cette proposition de valeur de lien ? Ces questions ont permis aux étudiants de se confronter à une problématique professionnelle réelle, qui mixe créativité et pragmatisme, tout en faisant des choix fondés qu’ils ont exposés à un jury composé d’académiques et de professionnels.

Une pédagogie différenciée, qui rend les apprentissages plus actifs du fait de la scénarisation et responsabilise davantage les étudiants.

Les Speculoos séduisent toujours ! par Annette Lang, Professeur de communication interculturelle

Du 5 au 7 Mars 2018, les étudiants BBA 4 de la filière apprentissage ont pu joindre la gourmandise à la créativité en plongeant sur une problématique proposée par l’entreprise Lotus, fabricant renommé du Spéculoos. Après une phase d’analyse de la stratégie commerciale actuelle exposée par la Directrice Commerciale France RHF Heike Martins, les étudiants ont découvert et exploré les techniques de la pensée créative. Comment exposer le consommateur de manière innovante au Spéculoos et l’amener à l’achat ? Dans leur réflexion, les étudiants sont partis des valeurs centrales de la marque – gourmandise, partage, authenticité – tout en trouvant de nouvelles façons de les exprimer. Après une journée et demie de travail intensif, les trois équipes d’étudiants étaient fiers de présenter leurs propositions à un jury de qualité composé du directeur commercial France Nicolas Fasquelle, de la directrice des Ressources Humaines Isabelle Vandevelde, de Heike Martins et d’Isabelle Sequeira, responsable Culture et Société EDHEC. Avec trois membres de la Direction Générale Lotus présents sur le campus, les étudiants ont ainsi pu prendre la mesure de l’importance accordée à leur investissement. Du Spéculoos en dosette pour agrémenter des yaourts et compotes au canapé de partage aux couleurs de la marque à poser dans les gares parisiennes en passant par les pop-up stores autour d’un totem Spéculoos géant, le célèbre biscuit des Flandres au goût subtil d’épices fut mis à l’honneur de manière aussi percutante qu’innovante. L’entreprise fut conquise par la pertinence des propositions et le vivier d’idées à présenter au comité de direction de Lotus. Bravo à tous les apprenants !

RELATIONS ENTREPRISES 

Stages BBA 2018 : Un excellent cru 

Le stage de fin d’études de dernière année est un moment stratégique pour nos étudiants en BBA, une brique essentielle dans l’élaboration de leur projet professionnel qui peut conditionner leur entrée dans la vie active. Bien souvent, ces stages se poursuivent par une proposition d’embauche.

"Dans le cadre de mon stage de fin d'études, j'ai été recruté par Amazon au poste de chef de projet digital. Les connaissances solides données par les enseignements du BBA Edhec couplées aux différentes simulations proposées par le Career Center m'ont permis d'aborder les entretiens avec des outils concrets et adaptés au monde de l'entreprise" Stanislas Astouric étudiant BBA4

Cette année aura été un excellent cru pour le placement de nos étudiants de 4ème année en BBA :

Que ce soit quantitativement car plus de 90% des étudiants BBA4 ont trouvé des stages avant la fin de Janvier, ou qualitativement par la qualité des entreprises qui ont embauché nos étudiants. Parmi ces entreprises, on peut citer : Chanel, Mondelez, L’Oréal, Ubisoft, Publicis ou de grandes institutions financières comme JP Morgan, Amundi, Société Générale, BNP et des cabinets d’Audit comme EY, PWC, KPMG. Les stages sont réalisés dans tous les domaines de la gestion d’entreprise : Marketing, Finance, Audit, Développement commercial, Achats et Logistique, Gestion de projet et Conseil… « Nos étudiants font la différence auprès des recruteurs lors des Forums de recrutement que nous organisons par la qualité de leur préparation aux entretiens. Notre dispositif « Get ready for your career » les aide à se préparer efficacement au processus de recrutement : Gergana Hristozova Manager -Career Centre BBA EDHEC Lille-Nice.

« J’ai suivi le programme BBA de l’EDHEC pour sa réputation académique, sa qualité d’enseignement ainsi que sa proximité avec le monde de l’entreprise. Le BBA EDHEC c’est un réseau et un passeport en entreprise. Ma spécialisation en finance m’a permis d’acquérir plusieurs compétences afin de faciliter mon insertion professionnelle, j’ai eu la chance d’avoir eu des entretiens très tôt grâce aux réseaux que je m’étais constitué au sein de l’EDHEC et au cours de mes précédents stages. L’offre de stage pour le poste que j’occupe était disponible sur le site Career Center de l’école, un ancien étudiant du BBA EDHEC m’a recommandé auprès de l’équipe et suite à mon entretien j’ai reçu une réponse positive. Aujourd’hui, je suis en stage à la Société Générale Corporate and Investment Bank au sein de l’équipe Société Générale index (SGI) et j’occupe le poste de Spécialiste Indice. » Hugo Inzirillo étudiant BBA4

L’EDHEC permet aux entreprises de détecter et d’attirer les talents et aux étudiants de trouver des stages et des emplois : « Impact on careers : grâce à ses réseaux de diplômés (30 000 diplômés dans 121 pays) et ses entreprises partenaires l’EDHEC Business School agit pour chacun comme un tremplin pour sa carrière, le Career Centre du BBA optimise la rencontre entre les étudiants et le monde de l’entreprise » Gergana Hristozova Manager Career Centre BBA EDHEC Lille-Nice.

INTERNATIONAL

L’international au cœur de votre programme ! 

L’EDHEC continue son développement en signant de nouveaux accords d’échange et renforce son rayonnement international en proposant aujourd’hui un réseau de 122 partenaires académiques de premier plan dans 37 pays. Ces nouveaux partenaires sont :

Japon

Keio University, Faculty of Business & Commerce

EQUIS, AACSB

Japon

Rikkyo University, College of Business  
Corée du Sud Sungkyunkwan University (SKKU), Undergraduate School of Business AACSB
Russie National Research University, Higher School of Economics – Moscou  
Russie National Research University, Higher School of Economics – Saint Petersbourg  

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 29 mars et le 5 avril, le Study Abroad Office EDHEC BBA a organisé sur les campus de Lille et de Nice, l’évènement BEYOND BORDERS, des journées consacrées à la préparation au départ en échange académique à l’étranger.   Ces évènements ont réuni près de 270 étudiants BBA 2, des groupes d’étudiants internationaux témoignant de leur échange à l’EDHEC, des étudiants BBA 3 de retour d’un échange, enthousiastes de partager leur expérience. Le Career Centre ainsi que des représentants du réseau EDHEC ALUMNI étaient également présents et ont ainsi pu guider et exposer les avantages d’un échange « Study Abroad ». (Inclure vidéo)

L'EDHEC International BBA offre à nos étudiants une opportunité unique de moduler leur cursus selon leurs aspirations et projets professionnels. En fonction du parcours choisi enseigné en français ou en anglais, ils alternent stages en entreprise, échange universitaire, enseignements de spécialisations. Il permet aux diplômés de se lancer dans la vie active ou de poursuivre leurs études en Master, dans les meilleures institutions internationales.

TEMOIGNAGES

 
Découvrir les ateliers projets de 1ére année 

Interview croisée des responsables PPA Aurélie COUSIN à Lille et Didier MARCHYLLIE à Nice :

  • Pouvez-vous expliquer ce qu’est le PPA ?

L’acronyme PPA signifie Projet de Première Année, son autre nom est « Atelier Projet ». Il s’agit d’un projet à vocation RSE, créé par des étudiants de première année du BBA, transversal, dans lequel ils vont pouvoir mettre en œuvre leurs compétences de gestion de projet, mais également des compétences en comptabilité, communication orale et écrite, sens de la négociation, informatique.

  • Quelles sont les ambitions pédagogiques ?

Il s’agit de mettre les étudiants dès la première année dans le processus d’un projet professionnalisant. Ils vont devoir apprendre à s’organiser (gestion de l’agenda, prises de rendez-vous, ordre du jour et compte-rendu de réunion), à travailler en équipe (comment remettre dans le jeu un « équipier » hors-jeu), à gérer leurs frustrations (un partenaire renonce, un sponsor ne répond plus, un média ne répond pas).

  • Quels sont les objectifs pédagogiques ?

L’objectif pédagogique est très clair : c’est l’apprentissage par l’expérience. Rien n’est plus pertinent que d’être confronté à la réalité pour l’appréhender. Dans les différentes situations, ils vont devoir comprendre, réagir, voire anticiper pour mieux rebondir. Ils seront ainsi déjà préparés à ce qu’ils rencontreront en entreprise.

  • Concrètement de quelle façon cela se déroule ?

Sur le campus de Lille, le projet PPA démarre par une réunion de lancement en amphi avec l’ensemble des étudiants. Au cours de cette réunion, on leur explique le projet, mais c’est aussi une réunion festive puisqu’on récompense les meilleurs projets de l’année précédente. Cela permet aux étudiants de 1A de voir ce que leurs aînés ont réalisé. Encadrés par un tuteur par cohorte (40 étudiants en moyenne) tout au long de l’année, ils vont ensuite être guidés pour atteindre les différentes étapes de leur projet. Une responsable pédagogique encadre ces tuteurs pour assurer l’homogénéité du processus sur toute la promotion, mais aussi gérer la diversité des cas particuliers qui se présentent. Chaque projet doit faire l’objet d’une création d’association et d’un compte en banque pour une gestion propre du projet. Une pré-soutenance en janvier et une soutenance en mai permettent aux tuteurs d’évaluer le travail des étudiants de façon formelle, même si le suivi est assuré toutes les semaines. 

Un projet au minimum doit être réalisé à l’extérieur de l’école afin de la faire rayonner. Et une journée PPA rassemble l’intégralité des projets sur le campus de Lille afin que chacun puisse voir ce que les autres ont fait, et que l’administration puisse découvrir le talent et le potentiel des étudiants.

  • Quelles sont les difficultés généralement rencontrées au cours de l’élaboration d’un projet ?

Les difficultés les plus rencontrées sont généralement l’organisation, le travail en équipe. A Lille, où il y a beaucoup d’écoles supérieures, la difficulté à trouver des sponsors n’est pas neutre non plus.

  • Les meilleurs projets 2018 ?

Il est encore un peu tôt au moment de la rédaction de cet article pour le dire, mais nous pouvons déjà remarquer deux projets comme Work In Smile qui a repeint les murs d’une cour d’école de Roubaix, y consacrant plus de 200 heures de leur temps, plus de 100 m2 repeints et plus de 150 l de peinture utilisés. Le projet Kindia est aussi à noter puisque les étudiants vont partir en Inde pendant les vacances de printemps pour apporter tout leur soutien à un orphelinat indien à Pondichéry, en envoyant des fournitures scolaires, des vêtements, mais aussi par la force des bras, en participant sur place aux travaux de rénovation de la structure !

Ou encore, 6 étudiants niçois de l'association Un Sourire à offrir, sont partis au Sénégal pour distribuer des fournitures scolaires aux enfants d'une école de brousse qui en ont besoin. Des trousses, des cartables, des ballons... trois jours pour améliorer le quotidien de cent vingt enfants d'une école de Mbourokh au Sénégal   "Cela nous a permis d'agir pour une bonne cause et en plus, nous avons appris la gestion", explique Mathys Lopes, l'un des créateurs de l'association.

 Enfin, Lukas, Lorenzo, Julieta, Rebecca et Marpessa ont eu une opportunité unique d’effectuer une mission humanitaire au Togo dans le cadre de leur projet de première année. "Nous avons décidé d’organiser ce déplacement avec l’association "Sékovio Pierre Pépin" qui a pour but d’aider et de soutenir les enfants du village de Séko, Togo, au niveau scolaire. Cette expérience a changé notre vision de la vie et nous a fait réaliser que des actions, même à petite échelle, peuvent apporter beaucoup de bonheur. Au Togo nous avons rencontré les élèves d’une école, qui nous ont accueilli chaleureusement avec des danses et chansons, et pour lesquels nous avons organisé différents évènements au sein du village tels qu’un pique-nique géant, des jeux, une séance de cinéma en plein-air ainsi qu’une distribution de stylos Edhec pour chaque élève de l’école. Nous avons également pu rencontrer et échanger avec le directeur de l’Institut français, le maire d’Aného et le Roi du village."

 

 

Brochure

Téléchargez la brochure du programme pour en savoir plus

Télécharger