INFORMATION RENTREE 2020/21

Informations et FAQ

Adrien De Wolkoff

Je suis directeur du marketing payant digital asie-pacifique chez linkedin

Adrien de Wolkoff est Directeur du Marketing Payant Digital Asie-Pacifique (APAC) chez LinkedIn, à Singapour. Diplômé du BBA de l’EDHEC en 2006, il a accepté de nous en dire plus sur son parcours professionnel international dans le marketing digital.

Adrien De Wolkoff - LinkedIn - EDHEC

 

J’ai passé toute ma carrière dans l’industrie technologique et numérique, en travaillant aussi bien pour de grands noms de la tech (Google, LinkedIn, Rakuten) que pour des start-ups plus petites (Delivroo, Rocket Internet). J’ai travaillé principalement dans la région APAC : Shanghai, Tokyo, et à présent Singapour.

L’EDHEC Business School m’a aidé à développer ma vision et mon état d’esprit « global ». En 2005, j’ai fait un échange académique à l’European Business School à Londres : cette expérience a changé ma vie et a totalement bouleversé mes principes.  Je recommande à chacun de vivre une expérience à l’étranger pour sortir de sa zone de confort et découvrir de nouvelles cultures. Depuis cette expérience à Londres qui a changé ma vie, j’ai travaillé exclusivement à l’étranger pour des entreprises internationales.

 

Adrien De Wolkoff

 

J’ai choisi de construire ma carrière à l’étranger et de vivre la diversité. Que ce soit dans une nouvelle langue, une nouvelle culture ou un nouveau pays, c’est toujours un plus. Travailler à l’étranger nous permet d’avoir une vision plus grande et plus large du monde et de notre métier.

J’ai choisi de travailler dans l’industrie du numérique, car j’ai été très inspiré par les entreprises de la tech telles que LinkedIn/Google/Facebook, qui veulent vraiment rendre le monde meilleur (en connectant les gens et les professionnels, en rendant les informations accessibles et utiles à tous). J’ai conscience que leur montée en puissance peut faire peur et qu'elles ont commis quelques erreurs, mais le fait qu’elles aient pour mission de rendre le monde meilleur (et pas seulement pour faire du profit à court terme) me plait. J’apprécie également le fait que toute l’industrie se renouvelle tous les deux ans et que tout le monde soit accessible pour une discussion informelle. Vous pouvez discuter ouvertement avec n’importe quel vice-président, ou même cadre dirigeant, ce qui je pense, peut être impossible avec certaines entreprises plus « traditionnelles ». Les entreprises tech sont aussi très inclusives : vous pouvez être vous-même au travail, peu importe votre genre, vos orientations sexuelles, vos origines… Il n’y a aucun frein invisible.

 

L’EDHEC Business School m’a aidé à développer ma vision et mon état d’esprit « global »

 

Je recommande l’EDHEC Business School à tous ceux qui veulent faire une licence en gestion d’entreprise. Le programme postbac de l’EDHEC offre un bon équilibre entre l’apprentissage académique et le terrain. On ne passe pas seulement 4 années le nez dans les livres, mais on a également la chance d’explorer la vie professionnelle dès la première année. L’EDHEC est également connectée dans le monde entier grâce à son réseau dynamique EDHEC alumni et vous permet de faire un échange académique avec certaines des universités les plus prestigieuses du monde.

 

Mon conseil pour la prochaine génération de professionnels du marketing international :

  1. Ne visez pas les grosses entreprises durant les 5 premières années de votre vie active. Optez pour les start-ups, car travailler dans les premières étapes de l’entreprise vous permettra d’avoir un rôle stratégique et holistique. Grâce à cette expérience, vous pourrez acquérir une expertise solide rapidement.
  2. Après 5 à 7 ans dans des PME/startups, visez un rôle corporatif. C’est là que vous apprendrez à bien communiquer et à influencer les parties prenantes. C’est vital pour votre carrière.
  3. Sortez de votre zone de confort avant d’avoir 30 ans ! En repensant à mes vingt ans, je suis très content d’avoir quitté un poste confortable chez Google à Dublin pour cette petite startup dynamique à Shangai. Je pensais à l’époque que c’était la plus grande erreur de ma vie, mais il se trouve que cette expérience m’a permis de m’élever aussi bien sur le plan professionnel que personnel.
  4. Tirez profit de votre réseau EDHEC alumni. Les réseaux alumni sont le meilleur moyen d’avoir un feedback avant de rejoindre un secteur, une entreprise ou d’aller dans un nouveau pays. Ces échanges ont à mes yeux plus de valeurs que toute autre chose !