Clémentine Hueber

L'EDHEC vous prépare aux défis de la vie professionnelle

Ce témoignage a été originellement publié le 24/03/2021 sur le forum AGORA Monde

 

Clémentine Hueber

 

Ancienne élève des lycées français de Shanghai et de Séoul, bac S mention Très Bien, Clémentine a depuis longtemps un profil international !

Aujourd'hui, Clémentine partage les détails de son parcours dans cet article qui t'aidera à y voir plus clair à propos du programme post-bac de la grande école de commerce.

 

Pourquoi l'EDHEC Business School ? 

« Je m'appelle Clémentine Hueber, je suis étudiante en 4ème année à l'EDHEC dans le programme EDHEC International BBA. Avant de choisir l'EDHEC, je connaissais très peu le monde des affaires mais je savais que je voulais continuer à voyager et rencontrer de nouvelles personnes… C'est pourquoi j'ai choisi d’intégrer l’EDHEC après le bac.

Ce qui m'a fortement motivée à aller dans une école de commerce, c'est que je voulais prendre le temps de découvrir ce qui me plaisait vraiment. La diversité des spécialisations à l'EDHEC m'a permis de le faire et de comprendre quels domaines m'intéressaient le plus. 

Au cours des 4 années de cursus BBA, j'ai eu la chance de suivre des cours divers tels que : comptabilité, finance, marketing, négociation, droit des affaires, management interculturel, logistique, économie et bien d'autres. Ces cours peuvent paraître un peu vagues (d'autant plus que nous ne les avons jamais étudiés au lycée), alors n'hésitez pas à poser des questions aux étudiants du BBA si vous souhaitez avoir des informations plus concrètes. Je sais que de parler avec des étudiants de l'EDHEC avant de postuler m’a énormément aidée ! »

 

Clémentine HUEBER

Clémentine et des amis en échange académique à Pékin

 

Le choix de l'international 

« Je vous écris surtout pour partager avec vous mon expérience à l'EDHEC sur le côté pratique, que j’ai beaucoup apprécié. Dans un premier temps, l'EDHEC vous offre la possibilité de faire des échanges et des stages pendant votre BBA. J'ai décidé de faire un stage de 3 mois (Shanghai) et de 6 mois (Hong Kong) à l'étranger, et de partir en échange scolaire de 6 mois (Pékin). Pendant ces périodes, j’ai non seulement appris sur le côté pratique, mais j'ai aussi beaucoup appris sur moi-même. »

 

Des connaissances académiques aux compétences professionnelles 

« Ce que j'ai vraiment aimé lors de mes années à l'EDHEC, c'est que l'école vous prépare concrètement aux différents défis que vous pourriez rencontrer au cours de votre vie professionnelle. Par exemple, nous avions un cours de ‘Business Software’ pour étudier comment utiliser les différents logiciels comme Excel par exemple. Ce cours s’est avéré très utile, surtout pendant mon stage et mes cours de finance.

Une autre chose que j'ai adorée, ce sont les présentations. Nous avons appris à présenter professionnellement (en tailleur ou costume) et à créer des présentations claires. C’est quelque chose qui peut paraître amusant au début, mais nous sommes maintenant tous capables de faire une présentation claire et professionnelle devant des clients. »

 

 

Vers la professionnalisation : des projets et du concret 

« Un autre exercice que j'ai vraiment apprécié est une étude de cas dans un cours de 'financial statement analysis'. Il s'agit essentiellement d'une classe où nous devions lire et analyser les bilans d’une entreprise (les revenus, les ventes et les bénéfices d’une entreprise). Dans ce cours, nous avions eu un projet de groupe sur une entreprise réelle. Nous devions analyser nous-mêmes les bilans et donner des recommandations sur ce que l'entreprise devrait faire pour s'améliorer. De telles études de cas sont riches car en appliquant ce que vous avez appris en classe, cela vous aide à comprendre non seulement le cours, mais aussi l’utilité des concepts que vous avez étudiés.

Enfin, vous aurez en première année d’étude « un atelier projet », qui est essentiellement la création d’une association. C’est un projet qui se déroule sur l’ensemble de la première année, avec un groupe de personnes que vous avez choisi. Au fil de l’année, vous organiserez des événements afin de faire connaître votre association et de récolter des fonds. J’ai choisi de monter une association de MUN (Model United Nations) avec un groupe d’amis. Nous avons organisé plusieurs ventes (cuisine sur la terrasse de l’EDHEC à midi et la création de pulls) afin de financer notre voyage au MUN de Harvard à Boston. Cette expérience était très riche, car nous avons appris à nous organiser en équipe, à gérer des désaccords entre les membres du groupe et à connaître des personnes exceptionnelles. »