Hussein YOUNSI

Choisir un BBA pour une carrière dans le luxe à l'international

Hussein Younsi est un jeune diplômé du programme bachelor de l'EDHEC. Il a profité de ses études en BBA pour se construire un CV international dans le luxe. En effet, il a effectué de nombreux stages en entreprise à l'étranger, notamment à New York City chez Lalique et Thom Browne. Aujourd'hui, il travaille pour la maison horlogère Richemont en Suisse et l'année prochaine il partira en VIE à Dubaï pour travailler chez Cartier.

 

Très tôt, j’ai pris la décision de vouloir intégrer une d’école de commerce de renom. C’est pourquoi, j’ai rejoint l’EDHEC Business School directement après le bac. De plus, je voulais impérativement une formation qui puisse offrir une expérience à l’international via un échange académique ou un stage. Enfin, je souhaitais une formation post-bac qui prône un apprentissage théorique combiné à l’expérience professionnelle. Je voulais très vite devenir opérationnel dans le monde du travail.

 

Hussein Yousni

 

J’ai toujours envisagé une carrière à l’international. C’est pourquoi j’ai réalisé tous mes stages en entreprise à l’étranger. En effet, le premier s’est déroulé dans un restaurant en Espagne et le second dans une agence événementielle à Malte. Ces expériences professionnelles m’ont notamment beaucoup aidé à améliorer mes compétences linguistiques et en négociation.

 

A la suite de ces deux expériences, il était temps pour moi de définir mon projet professionnel plus précisément. J’avais ce désir profond d’occuper une fonction marketing au sein de l’industrie du luxe. C’est pourquoi j’ai choisi la spécialisation marketing en troisième année de cursus. C’est ainsi que j’ai décroché un stage de 3 mois à New York City chez Lalique. Il s’agissait de ma première expérience en marketing du luxe. Ce fut la réalisation d’un rêve ! J’ai eu la grande chance de pouvoir poursuivre mon expérience à New York City avec un second stage dans la maison de haute couture américaine Thom Browne pour une durée de 6 mois. Ce fut une opportunité en or pour évoluer dans l’industrie du luxe et de la mode.

Une fois de retour en France, j’ai fait le choix de changer de spécialisation pour ma dernière année d’études afin d’avoir plusieurs cordes à mon arc. C’est ainsi que je me suis spécialisé en audit. C’est pourquoi je suis actuellement business analyst assistant chez Richemont en Suisse, une maison horlogère à renommée internationale. Prochainement, je pars en VIE à Dubaï afin de travailler pour la maison Cartier.

 

 

Si je devais tirer une leçon de ces quatre années d’études à l’EDHEC, je dirais qu’il est inutile d’avoir un projet parfaitement défini dès son entrée dans l’école. J’encourage tous les étudiants à tenter et oser de nouveaux projets dans les domaines qui leur plaisent. L’EDHEC est très à l’écoute de ses étudiants et leur offre un accompagnement personnalisé pour réaliser leur projet professionnel.