Théophile Hancké

J'ai retrouvé l'excellence du lycée français

Ce témoignage a été publié sur Le Petit Journal le 06/03/2019

 

Après une expatriation d’un an à Hong-Kong, où il finit sa scolarité au lycée français, Théophile Hancké choisit de réaliser ses études supérieures à l’EDHEC, reconnue comme l’une des 20 meilleures business schools au monde. Il se dirige alors vers le parcours Business Management de l’EDHEC International BBA, sur le campus de Lille. La spécificité du programme : offrir un grand choix de spécialisations pour un cursus adapté aux aspirations de chacun. Théophile Hancké, actuellement en troisième année, nous raconte son expérience dans cette école de renommée internationale. 

 

Théophile Hancké

 

Un cursus post-bac sur-mesure 

L’EDHEC International BBA est un programme post-bac qui propose trois parcours distincts, dont le parcours Global Business, et le parcours Business Management, en 4 ans. Enseigné à Lille (en français et en anglais), et à Nice (uniquement en français), le parcours Business Management offre à ses étudiants la possibilité de se spécialiser très tôt, et de construire une expérience internationale et professionnelle dès la première année. C’est l’une des raisons pour lesquelles Théophile Hancké, ancien expatrié à Hong-Kong, a choisi de s’inscrire à l’EDHEC : « J'ai été attiré par l'excellence académique de l'enseignement à l’EDHEC, et par l'obligation de réaliser à la fois une expérience à l'étranger et de nombreux stages, réel avantage sur un CV. » La spécificité du parcours est de permettre aux étudiants de construire leur propre cursus sur-mesure, en se spécialisant après avoir acquis les fondamentaux de l’entreprise les deux premières années.

En troisième et quatrième années, chaque étudiant peut choisir des spécialisations académiques (marketing, finance, audit, RH), et des spécialisations métiers (e-commerce, banque d’investissement, luxe, entrepreneurship, retail…). Ils peuvent aussi choisir une filière en apprentissage, ou se former aux problématiques d’entreprises internationales en optant pour l’International Business Track (IBT). « J'ai choisi en 3ème année le programme IBT avec une spécialisation entrepreneurship, car je souhaite travailler plus tard en tant que commercial ou chef de secteur, et cette spécialisation était la plus adaptée à mes objectifs. », explique Théophile. Chaque étudiant peut ainsi moduler son propre parcours en fonction de ses aspirations professionnelles. « Ce parcours m’a beaucoup apporté. J’ai retrouvé le même type d’excellence académique que l’on peut avoir en expatriation dans des lycées français à l’étranger. »

 

Une préparation au monde de l’entreprise

Le parcours Business Management permet notamment aux étudiants de réaliser 4 stages obligatoires, en France ou à l’étranger, dont un stage long de 6 mois en dernière année.« J'ai choisi ce programme pour la diversité des matières enseignées, et pour le nombre de stages à effectuer. L'expérience professionnelle est primordiale sur un CV et permet réellement de se différencier d'un autre candidat. », raconte le jeune homme, qui a déjà effectué deux stages, à la FNAC puis dans une start-up spécialisée dans l'événementiel pour enfants. A côté des stages, les étudiants suivent des cours « très pratiques »,et gèrent des projets qui contribuent à les préparer au monde de l’entreprise. « L'aspect très pratique des cours à l'EDHEC, et les mises en situation permettent aux étudiants de très rapidement comprendre l'organisation d'une entreprise, et d'appliquer directement les compétences acquises en cours. »

De plus, le parcours Business Management permet aux étudiants de vivre une expérience internationale. Ils ont d’abord la possibilité de suivre des cours 100% en anglais sur le campus de Lille, et peuvent réaliser durant leur cursus un semestre d’échange à l’étranger, dans l’une des 127 universités partenaires de l’école. « En troisième année, j’ai choisi de partir en échange à Manchester. Cette expérience m’a apporté une certaine ouverture d'esprit et peut prouver à un recruteur une certaine capacité à sortir de ma zone de confort. » Enfin, l’EDHEC propose aux étudiants une vie associative « très riche », avec une trentaine d’associations, où chacun peut ainsi continuer à se former. « En deuxième année, j'ai été élu au poste de Vice-Président du Bureau des sports. Cette expérience aura été de loin la plus enrichissante de ma scolarité. »

 

Des débouchés multiples pour les jeunes diplômés

Grâce à l’excellence académique et à la renommée de l’école, mais aussi à l’expérience professionnelle et internationale du parcours, les étudiants ont toutes les cartes en main pour poursuivre leurs études, ou se diriger vers le monde professionnel. « L’avantage de l’EDHEC est que le parcours se déroule en 4 ans et non en 3 ans comme la plupart des bachelors. De plus, le programme étant très global, cela nous donne la possibilité de toucher à tout avant de se spécialiser. Quand je suis arrivé à l’EDHEC, j’étais attiré par le commerce, et ce goût s’est prononcé pendant mes années d’études et pendant mon stage en tant que Business Developper. », explique Théophile, qui souhaiterait intégrer un Master of Science (Msc), ou un Master spécialisé en Salesou Retail Management après son bachelor.